Marque Employeur

Infographie – Marque Employeur : il est temps d’e-penser

La « Marque employeur » est dans toutes les conversations RH du moment, elle s’impose comme un élément clé de la stratégie de séduction des entreprises pour attirer les meilleurs talents. Pour certains postes nécessitant des compétences particulières – on pense directement aux développeurs – elle devient même indispensable tant les offres sont nombreuses et les candidats sont rares. Il faut donc les séduire au maximum lors de leur expérience candidat que ce soit par ses missions futures, l’ambiance de travail ou la renommée de l’entreprise.

Aujourd’hui un candidat doit être considéré comme un client par l’entreprise. Il adopte les mêmes comportements, il se renseigne sur l’entreprise comme il le ferait pour une marque et lit des avis d’autres candidats ou collaborateurs sur les médias sociaux et les sites spécialisés (Glassdoor, meilleures-entreprises.com). Il devient donc un client qu’il faut séduire et satisfaire.

La « Marque employeur » entre donc en scène, à la croisée des chemins entre le Marketing et les RH, elle fait de l’entreprise un « produit » à mettre sous les projecteurs.

Dans ce contexte, ParlonsRH publie une infographie « Marque Employeur : il est temps d’e-penser ».

Comment les entreprises, confrontées aujourd’hui à des difficultés pour recruter les meilleurs talents, inscrivent la marque employeur dans leur stratégie ?

Les réseaux sociaux n’ont plus de secret pour les collaborateurs

80% des collaborateurs sont présents sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn,…). Ils les utilisent de manière privée mais également professionnellement comme 30% des dirigeants et Managers et 17% des cadres.

Malgré la forte présence des collaborateurs sur les médias sociaux, seulement 28% des entreprises ont placé la Marque Employeur au cœur de leur stratégie. C’est donc tout un pan de leur communication RH qu’elles ne maîtrisent pas ou très peu.

Guider et accompagner les collaborateurs sur les réseaux sociaux

33% des salariés communiquent des informations liées à leur entreprise sur les réseaux sociaux, ce chiffre a augmenté de 608% en 2 ans. Que ce soit des appréciations sur le management (43% des salariés) ou sur certains collègues (37%) la diffusion de ces informations peut nuire à la réputation de votre entreprise. Surtout que 29% des collaborateurs interrogés n’hésitent pas également à communiquer sur des informations confidentielles !

Toutes ces publications ne sont pas maitrisées par l’entreprise car seulement 40% des managers ont, au minimum, informé les collaborateurs sur les risques et enjeux liés à une mauvaise diffusion de l’information sur Internet.

Cependant, interdire aux collaborateurs la communication d’informations sur l’entreprise sur les réseaux sociaux est tout bonnement impossible. Cela risquerait même de favoriser les messages négatifs sur ces plateformes.

La meilleure des solutions reste de guider les collaborateurs en leur proposant des formations, des bonnes pratiques mais surtout faire en sorte qu’ils soient heureux au travail ce qui, évidemment, amènera une majorité de commentaires et d’appréciations positives pour votre entreprise.

L’e-réputation au cœur de votre stratégie de recrutement

Aujourd’hui, 95% des candidats se renseignent sur les entreprises avant de postuler. Surtout, ils ne s’informent plus uniquement sur le site corporate, ils vont chercher les informations postées par les collaborateurs déjà dans l’entreprise. Ils sont d’ailleurs 36% à considérer ces avis comme les plus fiables, à tel point que 4 employés en poste sur 5 ont déjà postulé à une offre après avoir lu des commentaires positifs sur Internet.

Il faut donc tout faire pour que votre e-réputation soit la meilleure possible. Pour cela, voici quelques conseils que vous pouvez suivre :

  • Travaillez votre image interne : les mauvais avis de vos collaborateurs n’arrivent pas par hasard. Faites-en sorte qu’ils se sentent impliqués et fiers de travailler dans votre entreprise. Un collaborateur heureux n’aura aucune envie de dénigrer son employeur.
  • Faites un état des lieux de l’existant : allez sur les réseaux sociaux et regardez ce qui se dit sur vous. N’hésitez pas à créer des comptes-entreprises sur ces réseaux (LinkedIn, Glassdoor,…) car il est toujours préférable d’exister « physiquement » et d’être informé directement en cas d’avis négatifs. Cela vous offre une meilleure réactivité.
  • Faites de votre site carrière une véritable vitrine de votre entreprise. Achèteriez-vous du pain dans une boulangerie aux vitres sales et au personnel désagréable ? Bien sûr que non. Mettez-vous à la place du candidat qui veut postuler pour vous, réfléchissez à ce qu’il recherche comme informations et donner les lui directement. Laissez parler vos collaborateurs des postes qu’ils occupent et donnez la possibilité au candidat d’échanger directement avec eux. Ils sont souvent mieux placés et plus légitimes que vous pour parler de leur métier et inciter le candidat à rejoindre l’entreprise.
  • Vous aussi vous devez communiquer ! Les réseaux sociaux sont également un média où vous devez vous exprimer. Vous devez passer d’un statut de spectateur à celui d’acteur. Publiez du contenu positif sur votre entreprise pour occuper l’espace et améliorer votre référencement naturel. Cela permettra également à vos collaborateurs de partager ce contenu qui gagnera alors encore plus de légitimité.

Découvrez tous ces chiffres dans l’infographie de ParlonsRH :

Infographie e-réputation

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


4 + = twelve