Avis de projet de fusion E-Doceo et Talentsoft

26/02/2018

AVIS DE PROJET DE FUSION PAR VOIE D’ABSORPTION DE LA SOCIÉTÉ « E-DOCEO » PAR LA SOCIÉTÉ « TALENTSOFT » 

(Article R236-2-1 du Code de commerce)

 

1. Evaluation de l’actif et du passif de la société E-DOCEO dont la transmission à la société TALENTSOFT est prévue :

–  Montant de l’actif : 7 486 502 euros

–  Montant du passif : 7 167 076 euros

 

2. Augmentation du capital de la société TALENTSOFT, société absorbante :

La société TALENTSOFT, société absorbante, détenant la totalité des actions de la société E-DOCEO société absorbée, il ne sera procédé à aucune augmentation du capital.

De même, les apports effectués par la société absorbée n’étant pas rémunérés par l’attribution d’actions émises par la société absorbante, il n’a pas été établi de rapport d’échange.

 

3. Montant prévu du mali de fusion :

 L’opération a dégagé un mali de fusion d’un montant de 8 680 574 euros résultant de la différence entre la valeur du patrimoine de la société E-DOCEO retenue pour l’opération (soit 319 426 euros) et la valeur comptable des actions de la société E-DOCEO dans les écritures de la société TALENTSOFT (soit 9 000 000 euros).

 

4. Dépôt du projet de traité de fusion:

Le projet de traité de fusion signé le 26 février 2018 par  les sociétés TALENTSOFT et E-DOCEO a été déposé :

–  au Greffe du Tribunal de commerce de NANTERRE, le 27 février 2018, au nom de société TALENTSOFT, société absorbante ; et

–  au Greffe du Tribunal de commerce de NANTES, le 27 février 2018, au nom de la société E-DOCEO, société absorbée.

 

5. Date d’effet de la fusion

Le 31 mars 2018.

Conformément aux dispositions prévues à l’article R. 236-2-1 du Code de commerce, les sociétés TALENTSOFT et E-DOCEO se sont entendues pour publier le présent avis sur le site internet de chacune des deux sociétés à partir du 27 février 2018 et de manière continue jusqu’au 31 mars 2018.

Les créanciers des sociétés TALENTSOFT et E-DOCEO, dont la créance est antérieure au présent avis, peuvent former opposition à la fusion dans un délai de trente (30) jours à compter de la parution du présent avis.

 

Pour consulter l’avis et le traité de fusion, téléchargez le PDF ci-contre.