Gestion des Talents

Le télétravail en France : les top 3 points à retenir pour 2021

le télétravail en France

Réalisée auprès de 300 dirigeants d’entreprise et de 610 salariés, l’étude « Le manager de proximité de demain » réalisée pour Talentsoft par OpinionWay explore l’évolution du rôle du manager en France.

Après un an de crise sanitaire, l’étude interroge les dirigeants d’entreprise ainsi que des membres de leurs équipes sur les tendances afin d’obtenir un regard global sur la nouvelle position du manager de proximité, et plus particulièrement, sur les nouvelles pratiques du télétravail en 2021.

Voici les 3 points à retenir :

changement culturel #1 – Un vrai changement culturel : le télétravail

Avant la pandémie, le télétravail était une pratique minoritaire : selon les dirigeants, seulement 28 % des collaborateurs étaient concernés. Cependant, l’urgence sanitaire a obligé les organisations à revoir leur modèle et à favoriser le télétravail, quand cela était compatible avec leur activité.

Un véritable changement culturel s’est produit en l’espace de quelques semaines:

  • 1 collaborateur sur 2 déclare avoir pratiqué le télétravail depuis le début de la crise sanitaire.
  • 64 % des dirigeants estiment qu’il est encore pratiqué par l’ensemble de leurs salariés.

Globalement, le télétravail a progressé dans les mêmes proportions dans toutes les entreprises jusqu’à doubler en un an :

Dans votre entreprise, quelle est la part de salariés… ?

le télétravail en France

La tendance est particulièrement forte pour les travailleurs franciliens : 80 % d’entre eux ont intégré le télétravail à leurs pratiques contre 40 % pour l’ensemble des travailleurs en France.

On peut expliquer ce fort écart par des déplacements en transports en commun domicile / lieu de travail particulièrement longs et perçus comme risqués au niveau sanitaire.

la fin du tout en présentiel #2 – La fin du « tout-présentiel »

Bien plus qu’une tendance passagère, le télétravail est en train de s’inscrire comme un nouveau mode de travail à part entière. Un retour en arrière est même difficilement envisageable :

Seulement 38 % des dirigeants et 23 % des collaborateurs pensent que le ‘tout-présentiel’ sera le modèle dominant dans le futur.

OpinionWay

Cette observation est particulièrement partagée par deux catégories de salariés :

  • Les femmes : elles sont 10 points de moins que les hommes (17 % vs 27 %) à imaginer le 100 % présentiel comme le modèle dominant.
  • Les collaborateurs qui ont expérimenté le télétravail : 13 % d’entre eux pensent que le 100 % présentiel sera la configuration dominante demain vs 23 % de l’ensemble des collaborateurs.

A l’inverse, les dirigeants sont plus nombreux à penser que le « tout-présentiel » représente la configuration de travail idéale :le télétravail en France

le télétravail en France #3 – Plus d’équilbre vie professionnelle / vie privée

Même s’il est globalement très apprécié, le « tout-télétravail » n’a pas vocation à devenir la norme pour les prochaines années.

Il est même unanimement rejeté par les dirigeants et les collaborateurs, souvent à cause du manque d’équilibre entre vie personnelle et professionnelle et de l’absence d’échanges informels.

  • Seulement 1 % des dirigeants et 4 % des encadrés pensent que cette configuration va dominer dans les entreprises dans le futur.
  • Seulement 7 % des encadrés la souhaitent pour eux-mêmes.

Plutôt que de travailler sur un mode « tout-présentiel » ou « tout-télétravail », ce mode de travail hybride laisse aux collaborateurs le choix de leur lieu de travail – avec par exemple 1 à 2 jours par semaine dans les bureaux et le reste du temps en télétravail.

Pour 56 % des dirigeants et 42 % des encadrés, la configuration privilégiée pour les prochaines années est hybride et fonctionne à la carte.

OpinionWay

Avec ce modèle hybride, les lieux de travail se dotent de fonctions distinctes : les bureaux de l’entreprise sont privilégiés pour des moments d’échanges et de socialisation, tandis que le domicile est dédié aux tâches demandant de la concentration (aussi appelées « deep work »).

L’objectif serait de combiner les avantages des deux configurations pour permettre aux collaborateurs de bonnes performances, dans un cadre propice à l’épanouissement.

Futur du travail : place au travail hybride !

Entre présentiel et télétravail, un mode de travail hybride voit le jour à la suite de la crise sanitaire.

L’intensification du télétravail a révolutionné les pratiques et les mentalités. Mais après des mois de domination, le télétravail est, selon l’opinion la plus répandue, voué à devenir minoritaire.

Les dirigeants et les collaborateurs pensent que le mode de travail qui dominera dans les entreprises sera hybride et laissera aux collaborateurs le choix d’équilibrer comme ils le souhaitent les temps de travail en présentiel et à distance.

Découvrez tous les enseignements de notre étude réalisé avec OpinionWay !