Gestion des Talents

Comment mettre en place un processus d’évaluation des collaborateurs ?

4 mn 14 Jan 2020

L’évaluation des collaborateurs constitue l’occasion de faire le point sur les compétences et le développement professionnel du capital humain d’une organisation. Transversale, elle implique les salariés, les managers et les ressources humaines et ne doit être conçue ni comme un fardeau ni comme une source de stress. Afin que l’évaluation soit considérée comme un levier de performance pour l’entreprise, voici différentes méthodes pour mettre en place un processus pertinent et efficace. 

  

Les bonnes pratiques pour l’évaluation des collaborateurs 

La loi n’impose pas d’évaluer les collaborateurs, en revanche, les structures doivent informer les salariés si elles décident de les y soumettre. Ces derniers ne peuvent pas refuser d’y participer dès lors qu’ils ont été informés. 

Pour mieux évaluer les salariés, il est essentiel de les impliquer, en leur laissant l’espace nécessaire pour s’exprimer. Ils doivent pouvoir faire le bilan de l’année écoulée et avoir une vision des objectifs à tenir pour la suivante. L’évaluation est également un moment clé pour leur permettre de communiquer sur leurs besoins en formation. 

Les managers de leur côté doivent veiller à créer un environnement favorable au bon déroulé du processus d’évaluation, afin d’obtenir des réponses honnêtes. Il leur faut donc mettre au point un méthode d’évaluation claire et objective, permettant de mettre en évidence tant les soft skills que les hard skills 

Il appartient enfin aux RH d’exploiter les données récoltées lors de l’évaluation afin de lister les compétences détenues par chaque collaborateur pour leur proposer ensuite des formations correspondant à leur profil. L’évaluation doit également permettre d’identifier les talents clés et de les récompenser. 

Ne vous contentez pas de l’entretien annuel pour évaluer les collaborateurs, mais prévoyez plutôt des moments d’échange réguliers entre les salariés et leurs managers pour repérer les éventuelles sources de mécontentement et y remédier. 

De la même manière, anticiper l’évaluation en préparant à l’avance les entretiens. Vous pourrez ainsi les personnaliser en fonction du profil des collaborateurs et leur offrir une meilleure expérience. Pensez à rédiger un compte-rendu exhaustif, qui facilitera le suivi des talents et des démarches à entreprendre pour les faire monter en compétences. 

  

L’évaluation à 360° : pour développer la culture de feedback dans l’organisation 

Collaborative, l’évaluation à 360° implique le salarié, ses managers et les RH, mais elle est également nourrie par les autres collaborateurs de l’équipe et les personnes avec lesquelles il est amené à interagir souvent dans son environnement professionnel. Cette méthode d’évaluation apparaît ainsi plus objective, car le collaborateur est jaugé en contexte et par plusieurs sources.   

Le mode d’évaluation à 360° doit être cohérent avec le mode de fonctionnement de l’entreprise et déboucher sur des conséquences concrètes pour les salariés (par exemple, par le versement d’une prime, l’accord donné à la mobilité ou à une formation…). 

Il faut dans un premier temps construire un référentiel de compétences sur lequel se basera l’évaluation. Le questionnaire est ensuite transmis aux différents intéressés pour une auto-évaluation et une évaluation croisée. Les résultats doivent bien entendu rester confidentiels. Dans un second temps, des entretiens sont réalisés pour assurer un retour au collaborateur. 

  

Optimisez l’évaluation des salariés grâce à un logiciel RH  

Les services RH ont aujourd’hui à leur disposition des outils performants qui les aident à mettre en place une évaluation adaptée à leur organisation. Le module Évaluation du logiciel Talentsoft leur permet de dématérialiser le processus d’évaluation et ainsi de le faire gagner en efficacité. Modulable, l’outil peut ainsi être configuré afin de coller au mieux aux spécificités de la structure. 

Autre avantage de la solution RH, la mise en commun des ressources et des données collectées à l’occasion des évaluations, qui facilite les échanges et la pertinence de la stratégie RH. Sur un seul outil, les équipes peuvent suivre chaque collaborateur, déterminer les compétences acquises et à acquérir et ainsi visualiser les forces et les faiblesses du capital humain de l’entreprise. 

 

copier dans le presse-papier
Fermer