Formation

Comment réussir sa formation blended learning ?

3 mn 2 Mai 2020

Quand on parle de blended learning, on pense généralement à un simple dispositif de formation associant le présentiel et le learning. En réalité, le blended learning regroupe de nombreuses modalités pédagogiques comme le rapid learning, le digital learning scénarisé, la formation présentielle, le social learning, le serious game, la classe virtuelle et plus récemment le User Generated Content… Chaque année, de nouvelles innovations semblent venir bousculer la formation professionnelle. Chaque innovation possède bien souvent un réel intérêt pédagogique et vient donc enrichir le panel existant. On vous glisse ici des conseils afin de réussir vos formations en blended learning.

01 / Privilégiez toujours l’efficacité

Cela peut paraître bateau mais il est toujours bon de le rappeler. Ce qui doit guider votre choix pour choisir telle ou telle modalité est bien son efficacité par rapport à vos besoins et votre capacité à la mettre en œuvre. Dans certains cas, il sera plus efficace de créer un contenu de micro-learning, car sa production rapide permettra d’être disponible en très peu de temps et facilement déployable vers des milliers d’apprenants, que de produire un serious game qui, au-delà de son coût/délai, nécessitera un certain temps pour assurer un taux de complétude satisfaisant.

02 / Optimisez vos formations présentielles grâce au digital

De nombreuses innovations, souvent méconnues, permettent d’optimiser la formation présentielle.

– Le plan de cours interactif permet d’uniformiser les formations dispensées par différents formateurs et de mieux gérer le temps de leur intervention.

– Les jeux pédagogiques dynamisent les sessions en apportant de l’interactivité au présentiel, comme pour « briser la glace » en début de journée ou capter l’attention pendant les périodes moins propices pour les apprenants (après le déjeuner, etc.).

03 / N’oubliez pas l’importance du contenu

Si naturellement vous allez privilégier le choix d’une modalité d’apprentissage en fonction de votre besoin, il est primordial de penser l’organisation de la matière. Dans de nombreux cas, le parcours prime sur la ressource. Un dispositif conçu avec de simples vidéos YouTube et l’insertion de quelques documents pdf peut être plus efficace (mais aussi plus rapide à produire et à consulter) qu’une seule ressource trop scénarisée.

Avant de vous lancer dans la production :

– Pensez à la réutilisation et à la curation : est-ce que ce contenu existe sur étagère ? Est-ce qu’une partie n’existe pas déjà dans ma structure sous une forme quelconque ? Est-il nécessaire de revoir sa forme ?

– Optimisez vos techniques de production interne :

– Accompagnez la montée en compétence : vos concepteurs ne sont pas tous égaux sur la maîtrise des dispositifs blended ou sur la prise en main des outils de digital learning. Le temps d’appropriation est souvent trop négligé et/ou peu accompagné.

– Perfectionnez vos processus de production : les LCMS et la modélisation peuvent vous faire gagner en productivité.

04 / Organisez des communautés d’apprenants

De prime abord, le social learning apparaît comme transverse aux autres modalités d’apprentissage puisqu’il permet de pallier à ce qui peut manquer à la formation à distance : l’échange entre pairs. N’oubliez pas qu’on estime que près de 70% des formations s’effectuent de cette manière informelle (c’est le fameux modèle « 70 : 20 : 10 »). Alors, pourquoi ne pas essayer de capter ces échanges informels en les intégrant dans votre dispositif et en les facilitant ?

05 / Profitez pleinement de la puissance de la classe virtuelle

Partie intégrante du social learning lorsqu’elle est nativement intégrée à la plateforme LMS, la classe virtuelle est un outil réellement efficace à 2 niveaux. C’est LA solution idéale pour la formation synchrone. Elle permet un échange réel entre les apprenants et le formateur dans un environnement virtuel. Elle aide aussi à lever d’éventuelles interrogations qui n’auraient pu l’être aussi efficacement via d’autres modalités d’apprentissage. Elle permet aux apprenants de communiquer entre eux, là encore de pairs à pairs et donc de faciliter le social learning.

Vous l’aurez compris, aucune modalité d’apprentissage ne se substitue à une autre. Le succès de votre dispositif de formation tient dans votre capacité à mixer ces modalités en fonction de vos objectifs, du contexte, des besoins… Et bien sûr des ressources dont vous disposez.

copier dans le presse-papier
Fermer