Gestion des Talents

Développer les Soft Skills à l’ère de l’Intelligence Artificielle

20min 12 Juin 2020

L’évolution toujours plus rapide des technologies est l’un des grands challenges de notre époque. Les dernières innovations, à l’instar du machine learning et de l’intelligence artificielle (IA), ont une influence toujours plus forte sur nos sociétés.

L’intelligence artificielle gagnant en sophistication, elle occupe une place importante au sein de l’économie mondiale. En effet, d’après l’étude CIO Survey 2019 menée par Gartner, le nombre d’entreprises utilisant l’IA a augmenté de 270 % ces quatre dernières années et a triplé l’an passé.

Toutefois, exploiter tout le potentiel de l’IA nécessite de changer notre vision du monde. Pour travailler de façon productive avec l’IA, il est primordial de développer les Soft Skills, telles que la créativité, la résolution des problèmes complexes ou encore des compétences en management.

L’influence de l’Intelligence Artificielle

Dans cet ebook, nous nous intéresserons d’abord à l’effet que l’intelligence artificielle a pu avoir sur le monde moderne.

Il est indéniable que l’essor de l’intelligence artificielle est l’une des caractéristiques déterminantes de l’environnement de travail actuel. Les technologies comme les chatbots ont considérablement transformé les interactions entre les entreprises et leurs clients. De plus, les capacités de reconnaissance des formes de l’IA ont été utilisées dans diverses applications : des systèmes de surveillance des fraudes à la recherche médicale.

L’éventail de possibilités offertes par l’IA pour améliorer nos vies est infini, mais présente aussi certains enjeux. À mesure que les machines traitent de plus en plus de tâches à notre place, la nature du travail et des postes est amenée à changer. Tandis que certaines fonctions routinières deviendront obsolètes, l’intuition, l’intelligence émotionnelle et d’autres compétences douces « non quantifiables » gagneront en importance.

Développer les Soft Skills: un atout indispensable dans un monde numérique

Nous aborderons ensuite plus en détail les Soft Skills ou « compétences douces ». Nous découvrirons également pourquoi elles sont si importantes et comment elles deviendront indispensables au cours des années à venir. Les Soft Skills sont un élément clé de l’intelligence humaine, difficilement reproductible par l’IA. Ce type de compétences est déjà largement apprécié par les employeurs. De fait, une étude menée par West Monroe Partners a révélé que 98 % des directeurs RH estimaient que les Soft Skills étaient importantes pour les candidats à un poste dans le domaine technologique. Par ailleurs, 67 % d’entre eux déclaraient avoir refusé de recruter un candidat car il n’avait pas ces compétences.

Néanmoins, nombreux sont les candidats qui arrivent dans le monde du travail sans avoir été formés aux Soft Skills. Une étude menée par Bloomberg Next avec Workday en 2018 a démontré que plus d’un tiers des entreprises estimaient que les nouvelles recrues ne disposaient pas des Soft Skills nécessaires pour être performantes dans leur travail. En outre, il existe un écart entre le besoin de Soft Skills manifesté par les organisations et leur capacité à développer ces aptitudes chez leurs collaborateurs actuels. D’après la même étude, 40 % des employeurs reconnaissaient ne pas proposer de formation aux Soft Skills à leurs collaborateurs.

Renforcement des Soft Skills et collaboration

La dernière partie de l’ebook est consacrée  aux enjeux actuellement rencontrés par les entreprises quant à l’identification des Soft Skills. Nous présenterons également un plan destiné à l’optimisation de la formation et du développement des compétences des collaborateurs à l’avenir.

Bien que les managers puissent identifier facilement les Soft Skills des membres de leur équipe, cela peut être plus complexe dans les grandes organisations où les équipes sont plus nombreuses. De nouvelles opportunités de collaboration peuvent exister à l’échelle de l’organisation, mais elles ne sont pas forcément visibles pour chaque manager.

Même si des algorithmes simples permettent d’identifier les « compétences pratiques » à l’aide de mots-clés ou de tests de compétences, les Soft Skills sont, quant à elles, plus difficiles à comprendre à grande échelle. Le machine learning aide les managers à comprendre les groupes de compétences existants dans l’ensemble de leur entreprise, parmi les équipes et les aptitudes.

Télécharger

copier dans le presse-papier
Fermer