Gestion des Talents

La rétention des collaborateurs dans le retail : le pouvoir de la Conversation Continue

5min 1 Sep 2020

La rétention des collaborateurs est un enjeu présent dans tous les secteurs, y compris celui du retail.

Une étude menée en 2018 par LinkedIn a révélé que, de tous les secteurs interrogés, le Commerce de détail et biens de consommation avait l’un des taux d’attrition des collaborateurs les plus élevés, inférieur uniquement à celui des Technologies (logicielles).

La difficulté à retenir ses collaborateurs ayant un impact financier significatif, elle peut devenir un problème important pour les distributeurs. Selon le Work Institute, remplacer un collaborateur payé 10 $ américains par heure coûterait en moyenne 3 328 $ par an ; ce chiffre s’élève à 8 000 $ pour le remplacement d’un manager intermédiaire, et à 213 000 $ pour celui d’un Président-directeur général.

Plusieurs raisons peuvent pousser les travailleurs du secteur du retail à changer d’emploi. Selon une enquête du cabinet de recrutement RHR, 26 % des travailleurs expliquaient leur départ par de mauvaises conditions de travail, tandis que 18 % déclaraient ne pas entrevoir de possibilité de promotion et 12 % visaient un meilleur salaire. En outre, 30 % pensaient que pour faire avancer leur carrière, ils devraient changer de poste ou d’entreprise au moins tous les deux ans.

Pour régler le problème de la rétention des collaborateurs, il y a deux principaux points de départ pour les services RH : améliorer l’environnement de travail et concevoir des parcours de carrière pour leurs collaborateurs. Ces mesures peuvent être très efficaces : selon une étude de Glassdoor, la qualité des opportunités d’évolution, des valeurs et de la culture d’un employeur (selon la notation des collaborateurs) a un impact significatif sur la rétention. En revanche, les collaborateurs qui « stagnent » dans un rôle donné, sans parcours de carrière clairement défini, ont plus de chances de quitter l’entreprise.

Dans cet ebook, nous nous intéresserons à la gestion de la performance continue, une nouvelle méthode de gestion de la performance qui augmente la satisfaction des collaborateurs et renforce les relations au sein des équipes. Nous examinerons également plusieurs autres façons d’améliorer la rétention, dont les OKR, la planification des parcours de carrière, le développement des compétences et la rémunération. Et enfin, nous présenterons une étude de cas : le Groupe Chantelle, leader de la lingerie féminine française. Le groupe a su transformer ses ressources humaines à l’aide de la gestion de la performance continue, aboutissant à des résultats impressionnants.

Téléchargez

copier dans le presse-papier
Fermer